13.12.09

ma lettre au père Noël

Pour déposer dans la hotte de Tippie, cinglée mais qui s'assume, avec un zouli ruban rouge et vert, ma lettre au pernouel.


Cher Père Noël,

Merci de ta confiance. Il est tout à fait compréhensible que tu te sois senti blessé. Même si c'est en partie vrai, dire aussi brutalement à quelqu'un qu'il n'existe pas est une agression. C'est souvent le fait de gens qui ne supportent pas la déception.
Il faut absolument que tu travailles à dépasser ce sentiment de blessure. Rester auprès de ta cheminée à manger des chocolats et à boire du cocla ne t'aidera en rien. Entre être inexistant à 130 kg et illusoire à 170, le choix est quand même en faveur du premier.
Tu dis dans ta lettre que tu es dégoûté de tout, que tu n'aime plus les cheminées, que les rennes t'insupportent...
Peut-être qu'il est temps pour toi de découvrir de nouvelles choses. As-tu essayé les pompes à chaleur et les éoliennes? Change tes rennes pour des Kangourous, ils pètent sans méthane...

Ne te laisse surtout pas abattre par ton irréalité. Cela arrive à des tas de gens, tu sais.
Et puis, entre nous, est-ce que tu n'as pas une part de responsabilité dans les critiques qui te sont adressées? N'aurais-tu pas confondu le fait d'avoir des amis avec le fait de les inonder de cadeaux? Donner, c'est parfois aussi réclamer de l'amour et de l'attention.
Il est important que tu réfléchisses à tes propres demandes. N'ont-elles pas été quelque peu envahissantes ces derniers temps? Bien sûr, tu as envie de faire gagner beaucoup d'argent à ceux qui, en retour, te promettent que tu existes, puisque des milliers d'autres dépensent ce même argent.
Mais c'est un peu un cercle vicieux dont tu es prisonnier.
Tu as aussi le droit d'être différemment.
Chère Père Noël, je ne peux répondre à ta dernière demande comme tu le voudrais. Tu sais, il y trop de gens qui écrivent à Anita, courrier du cœur, et je ne peux adopter tout le monde.
Exceptionnellement, parce que tu n'existes effectivement pas, je veux bien d'accueillir une nuit, mais que les choses soient claires : en civil et pas question de râler si c'est pâtes au beurre.

Merci de ta confiance dans notre chaîne de l'amitié.
Anita.

7 commentaires:

Alain a dit…

Et puis cette récente manie de se pendre aux fenêtres, aussi. Que cette fois soit la bonne ! Qu'on en finisse !

KA

anita a dit…

Ouaip! le summum du chantage affectif!

tippie a dit…

ha ha ha!

Je la mets ce soir en ligne.
Merci Anita.

BC a dit…

Oh, j' ai eu très peur .....v'là Anita qui pète un cable ! et puis à la lecture du com de tippie j' ai compris .....un concours . Là, tu excelles une fois de plus . Bravo et bon dimanche et pleins, pleins de bonnes choses dans les jours qui viennent .

Gilsoub a dit…

Promis, il viendra te rendre visite dés que j'aurais relâché sa femme et sa fille ;-)

JEA a dit…

Question subsidiaire : il est vactiné ? (et ses rennes ???)

anita a dit…

Je ne sais pas, il est petit peu trop âgé pour être sur mes listes...
Mais il pourrait. Toutes ces fumées respirées, c'est un facteur de risque...