23.12.06

La trace et l'absence


Mêler la trace et l’absence
Forcer parfois,
la main à la chance,
Sans forcer jamais,
celle de l’autre
Ecrire des cailloux
De Petit Poucet.
Faire un tour du monde
Alphabétique
D’Aden à Mourmansk
Et Zanzibar.
Eprouver des liens
Essentiels et diffus,
Et rire.
Rire souvent.
Et souvent dire
Merde au chagrin.
Nous ne sommes pas
Que des voisins curieux.

4 commentaires:

Otir a dit…

Sourires.
Chaque vers m'a parlé. C'est sans doute la force d'une poète. Merci.

siparhasard a dit…

Je suis arrivé ce matin par hasard, matin de Noël ensoleillé.
je me souviens d'une baleine:
http://boulevarddutemple.blogspot.com/2006/08/baleine.html
je vais revenir.

Moukmouk a dit…

Oui chaque mot me parle, j'aurais envie de courrir pour que ce tour du monde arrive plus vite, mais ce serait rater l'essentiel de chaque jour, ce qui a vraiment du sens.

bernard a dit…

un beau texte
joyeuses fetes