4.12.09

Le comique de vaccination.

Nous sommes vendredi, 12 heures.
Lundi, je doit entamer la vaccination d'environs deux cent jeunes gens.
Comme le centre de vaccination, seul habilité à délivrer le matériel est à plus de trente kilomètres et que ma récente expérience me démontre qu'avec la meilleure bonne volonté préalable, il reste une foultitude de détails à régler avant la première injection, je téléphone au chef de centre :

"Bonjour, on va être un peu chaud lundi. Est-ce qu'un administratif peut venir chercher les vaccins à 9h30, au lieu que ce soit le médecin ou l'infirmière? Je vous promet qu'il partira avec une check-liste en béton armé et...

- Administratif ou pas, le centre n'est ouvert qu'à 15H00 le lundi."


Nous sommes vendredi 16H20. Après une partie de billard à 6 bandes entre la Ddass, la préfecture, l'inspection académique, les infirmières, le chef d'établissement et le chef de centre, je n'ai toujours pas de réponse.

J'ai un truc qui me démange dans le bras, je ne sais pas si c'est ma récente vaccination ou le devoir de réserve.

Mais si vous lisez dans le journal qu'un respectable proviseur et un non moins respectable médecin ont été arrêtés pour tentative de cambriolage d'un centre de vaccination, dites que vous ne savez rien.

12 commentaires:

ninou a dit…

Bouche cousue, je ne sais rien.

JEA a dit…

Ce qui serai marrant : une plainte contre ce Centre et pour non assistance à personnes en danger...

Cristophe a dit…

d:-) Bon courage !

anita a dit…

Même pas, c'est juste une histoire de logique ou de logistique différente. Les participants des centres sont volontaires, pas ubiquistes. Et, normalement, ils sont censés avoir une vie en dehors...

samantdi a dit…

(lève les yeux au ciel et dit : "ça commence bien!")

Yves a dit…

Et si on apprend qu'une caisse de laituse a disparu de la cantine ?

BC a dit…

J'te connais pas !

Marianne a dit…

Besoin d'un coup de main ? j'ai des cagoules , une grande voiture et je suis libre ce dimanche .

zoé lucider a dit…

Comment ! Vous voulez dire que tout ne se déroule pas dans l'ordre et la bonne humeur. mais vous contredites Roseline, c'est ça le plus grave

gilda a dit…

Non, rien. Vraiment rien.
Bon courage pour demain, quoi qu'il advienne.

anita a dit…

On a finalement la solution : un autre centre. Plus près.

En tous cas, je sais que je peux compter sur des blogopotes discrets et serviables!

@Yves : des laitues non. Mais si c'est des carottes, je t'en réserve une caisse!

@Zoé : pff! moi qui ai toute la collection des stylos "Là-bas Pharma!" Je suis une fidèle de la première heure, moi Madame. V'z'avez pas le droit de mettre en doute ma fidélité la marécha.. au Ministre!

Fauvetta a dit…

Ne te décourage pas !
Bonne journée.