6.11.07

la gavotte du pantin ou "La raie publique nous appelle"

"Nous n'irons plus en mer
les chaluts sont levés
si vous voulez de la sole
Voyez donc l'Elysée"


Après le Petit Timonier, Le Petit Poissonnier?
C'est pour lui l'occasion ou jamais d'apprendre que le talent d'un patron pêcheur, c'est aussi de savoir composer un équipage où chacun sait ce qu'il doit faire.
Etre à la barre et au chalut en même temps, cela ne dure jamais longtemps.

7 commentaires:

Marianne a dit…

Bien tourné ,curieusement un petit plus pour la fin .

akynou a dit…

Ouais, ça risque de couler un jour... j'espère juste qu'on ne coulera pas en même temps...

catherine a dit…

Si tu pouvais dire vrai !

brigetoun a dit…

me demande si l'un d'eux trouvé le temps ou un creux dans son discours et son entourage pour le lui dire
Maintenant comme il a choisi et modelé son équipage...

l'âne Onyme a dit…

Sachons vaincre ou sachons périr...
Notre problème avec le petit timonier,c'est que ses gesticulations sont minutieusement orchestrées et d'une efficacité redoutable. Voir ce blog qui en dit beaucoup: http://ann.ledoux.free.fr/wordpress/?p=45
Se souvenir aussi de 1984 d'Orwell et du film Brazil de Terry Gilliam

Fauvette a dit…

Très juste ! A la barre ou au chalut, et non à la barre et au chalut !

bigou a dit…

Comme c' est bien dit !