20.11.07

Aujourd'hui, grève entre drapeaux rouges



Et bistro après la manif.
Pff, de qui sont-ils les hommes de paille?

16 commentaires:

meerkat a dit…

Mais que vois-je avec bonheur : une plage vide qui ne peut que symboliser la déroute gouvernementale. Et les grévistes et tout plein de gens heureux comme des mouettes qui volent librement... Je ne me trompe pas, n'est-ce pas ?

Valérie de Haute Savoie a dit…

Je suis née loin de la mer et pourtant à chaque fois que je vois un tel paysage je me sens enfin chez moi.

Bigou a dit…

On ne s' y risque pas .....mer houleuse .

Saperli a dit…

ah c'est bien là que j'aimerais faire grève !!!

Fauvette a dit…

Une grève si calme, si paisible. Moi je dis que cela n'existe sans doute même pas. Na.

Tietie007 a dit…

Manif festive !

Oxygène a dit…

Vive la grève et le bistrot après la manif ! Resserrons nos liens et préparons la prochaine ! Meerkat je ne crois pas qu'il y ait déroute à l'horizon gouvernemental. Toi non plus d'ailleurs,hélas...:-(

anita a dit…

On peut rêver, hein?

Encre a dit…

Rêver et mourir là!

Marianne a dit…

Et juste un petit drapeau noir en souvenir de mai 68 et pour ne pas pleurer sur l'actualité j'offre la tournée ...

meerkat a dit…

@ Oxygène, ouuuiii tu as raison, rien ne vaut l'action. Mais devant une telle photo d'échappée maritime, et toujours soucieuse de prendre mes dèsirs pour la rèalité... je continue à me dire : soyons réaliste, demandons l'impossible !
A bientôt à tous au bistrot alors ? J'offre la tournée après Marianne.

anita a dit…

Ah, je vous ferai bien découvrir le bar de l'océan, version bretonne d'un bar du destin à Véracruz.
Puis nous boirons des canons en devisant.
P'ête même qu'on fera la révolution avant d'aller dormir.
Le lendemain, vous déciderez de ne plus repartir.
Ce sera bien.

Marianne a dit…

Chiche , et si on faisait la révolution à coup de canons chez tous ceux qui ont laissé un commentaire ?
je vous attends sur Paris banlieue sud ! on refait le monde chaque matin au troquet du coin , la gare est en face , vous n'aurez pas loin à marcher ...

anita a dit…

abé voilà, on retombe dans un jacobinisme centralisateur, et la révolution, l'est foutue. Go west, vous disais-je! :-)

Marianne a dit…

Que nenni, mais il faut bien commencer quelque part

Oxygène a dit…

Je vous attends pour un ti'punch sous le carbet. Les Jacobins aussi sont invités. Toutes les forces doivent être comptées.