11.2.08

Paysage, avec figure

Comme le paysage m'ennuyait, j'y mis du chameau
Henri Michaux
Ici, rentrer chez soi au couchant d'hiver, c'est voyager dans un paysage subtilement illustré. Sur cette route de Lorient à Quimper, il y a quatre, non cinq arrière-plans qui vont du mauve à un très doux brun gris, comme n'importe quel livre d'aquarelle vous l'enseignerait.
Le peintre, d'ailleurs, risquerait de faire la moue devant votre ciel, trop rose en bas, trop bleu en haut, si peu vraisemblable, voyons!
Mais les arbres? les arbres sans feuilles dessinés à la plume d'oiseau, les ramures doucement croisées, posés précisément sur une crête pour qu'on puisse admirer leur élégance de Février, juste avant que la mode ne change?
Et la trace en coup d'ongle de cet avion, n'est-ce point une rayure de l'objectif?

Mais comme on ne peut ni dessiner, ni photographier en conduisant, vous voilà obligés de me croire sur parole...
Et comme le paysage me ravissait, j'y mis un hippo.






(merci à Yves pour les corrections zorthographiques!)

7 commentaires:

Yves a dit…

On peut rire de tout, et sans doute aussi des hippopotames.

Valérie de Haute Savoie a dit…

Les mots suffisent à donner sens à la photo que l'on se fait en pensée :)
Mais l'hippopotame parfait le tableau !

Boutoucoat a dit…

Tu as su mettre des mots sur ce que je ressens lorsque je rentre le soir en empruntant cette portion de route, je pense que c' était à la tombée du jour , les couleurs y sont très belles !

Marianne a dit…

C'est le téléphone portable qui est interdit en conduisant pas l'appareil photo , Anita. Il n'est pas interdit d'avoir aussi un chauffeur , bon enfin l'hippo fera office d'excuse, les mots aiguisant l'imagination .

meerkat a dit…

Grosse dame hippopotame
marche sur le macadam
quel ramdam
messieurs, mesdames
c'est madame hippopotame
(inconnu)

Une dame hippo pour tenir compagnie à celui qui doit rosir de plaisir sous tes cieux et ta plume.
Connais-tu Stanislao Lepri, un peintre surréaliste amateur d'hippopotames ? Il a même dû faire son autoportrait en hippo. J'essaie de te mettre un lien (je ne sais pas comment faire sur blogger, ça déborde du cadre)

http://www.galleryofsurrealism.com/SLUA-1980AB.htm

anita a dit…

@Yves: des fois, j'ai l'impression que les hippopotames rient des baleines. Mis ce n'est qu'un soupçon.
@Valerie: n'est-ce pas?
@Boutoucoat: un pays de peintres...
@Marianne: shhhhut... j'ai bien trop peur que la photo ne soit pas à la hauteur. Par contre, si tu veux lancer tes petits loups sur le thème, je suis sûr qu'ils feront ça très bien.
@Meerkat: à l'adresse, je vois un rhino. Mais j'aime bien aussi.

meerkat a dit…

aahhh, ça y est, je suis devenue folle, c'est bien de rhino dont il est question !!!