29.2.08

A lire

Trouvé chez Ecriveuse, l'interview, remarquable de pertinence d'un p'tit jeune qui a l'air d'en connaitre un bon bout sur la politique actuelle.
Juste un petit extrait pour mettre en bouche:
"Fausses clés bien faites. Tout est là… Il ne reste pas un moment tranquille ; il sent autour de lui avec effroi la solitude et les ténèbres ; ceux qui ont peur la nuit chantent, lui il remue. Il fait rage, il touche à tout, il court après les projets ; ne pouvant créer, il décrète."
Merci à écriveuse d'avoir déniché cette pépite.

4 commentaires:

l'âne Onyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
l'âne Onyme a dit…

C'est le signe d'un pathologie plus que d'une manière d'être. C'est étonnant de voir au fil du temps apparaitre les mêmes symptômes. Qui est le napoléon premier de notre cher président ?

Marianne a dit…

Je ne vois vraiment pas a qui ce texte peut faire penser ?

Oxygène a dit…

Erasme, avait, en son temps, souligné ces traits de caractère : http://www.oxygene.webou.net/oxygene/index.php?2008/02/24/300-vnjh