1.3.12

366 réels à prise rapide. Aujourd'hui, un compliment

Son enfant est autiste. Il n'a pas d'autre langage qu'un écho du nôtre et c'est tout récent. Mais depuis l'année dernière, il a réellement progressé; Il accepte le toucher, vient même, et c'est étonnant, jouer avec un téléphone qu'il tend successivement à sa mère, puis à moi. Rieur.
Sa mère le regarde avec sérénité mais surveille mes propres réactions avec une certaine anxiété. Elle est un peu malmenée par une consœur psychiatre qui semble toujours prendre les gens de haut.
Je dis : "il va bien, dites-donc. Qu'est ce qu'il a changé".
Elle rosit. Mais ce n'est pas un compliment.

3 commentaires:

Cristophe a dit…

Une interprétation possible : ce n'est pas un compliment parce qu'il a changé en mal.

anita a dit…

non, bien sûr, je n'ai pas voulu dire cela. Ce n'était pas un compliment, mais je voulais vraiment lui dire qu'elle s'y prenait très bien avec son fils. et je n'y suis pas vraiment parvenu.

Enn' a dit…

Si elle a rosi c'est qu'elle a compris. Un compliment c'est aussi une remarque positive que l'on fait sans avoir l'intention d'en faire un compliment, mais c'en est un. L'essence du compliment c'est bien la sincérité. Sinon, c'est de la flatterie ?