9.3.12

366 réels à prise rapide. Aujourd'hui, debout dans.

Oui, oui, je sais. Je suis grande. J'ai un métier, des gens qui m'attendent. Je finirai par accepter. Et une fois que je l'aurai fait, la question ne se posera plus. Les choses suivront leur cours habituel. Je ne me souviendrai même pas de ce cours moment de recul, ce refus un peu obtus, voire grogné. Mais même si je cède, je ne renie pas ce que j'ai brièvement défendu.
Parce que je sais que j'y suis à mon avantage, légère, tiède et rieuse. Mais c'est un matin de semaine et oui, bon, d'accord, je suis debout dans cinq minutes.

4 commentaires:

Oxygène a dit…

Jolie chute. Qui m'a fait rire. Merci

anita a dit…

c'était une descente de lit!

Obni a dit…

Bien composé et très agréable à lire.

Tili a dit…

Hu hu hu, moi ça m'a pris 2 secondes pour me lever, quand j'ai vu l'heure de la sortie d'école sur ma montre et que j'avais pioncé toute l'après-midi au lieu de bosser ;-)