29.3.12

366 réels à prise rapide. Aujourd'hui, ça change tout le temps.

Les jours précédents ont été des jours de suspens. Etais-je, sans le savoir, malade? Plus perplexe finalement qu' apeurée, je me suis demandé, une fois de plus, comment, pour nous, les choses changent, quand bien même rien n'a, encore, changé. Lorsque notre projection vers le futur se brouille, nous ne savons comment vivre le petit bout de vie juste présent sous nos yeux. Nous hésitons à lui donner un sens et nous savons qu'il est impossible de ne pas le faire.
Ce pique nique improvisé sur cette plage que j'aime tant, était-il le dernier jour d'insouciance?*
Et qu'est ce qui change, sinon l'idée?


* Non.
Infiniment merci à ceux qui ont croisé les doigts, sans même demander pourquoi.

4 commentaires:

samantdi a dit…

Ah bé, c'est pas dommage ! Il aurait plus manqué que ça !!! Interdiction formelle de tomber malade, avisse aux troupes alliées...

Sacrip'Anne a dit…

Curieusement ça m'a fait ça aux premiers points d'interrogation des premiers jours de grossesse.

Mais oui, c'est mieux que ta santé, elle, ne change pas. :)

(J'envie le pique-nique, néanmoins)

JEA a dit…
Ce commentaire a été supprimé par son auteur.
JEA a dit…

parfois le change ment... ou l'on ment en voulant donner le change...