28.2.10

Pas grand chose, finalement, mais du vert liquide.

La tempête est passée bien plus au sud. Des quartiers ont bien un peu les pieds dans l'eau, mais sous un ciel pommelé pour peintre, le vent est doux et l'air sent le mimosa.
Pas de photos spectaculaires de vagues giflant les digues. De beaux rouleaux, entre vert et bleu.
Si vous voulez.







(comme souvent, si on clique sur les photos, c'est mieux)

9 commentaires:

1671137 a dit…

Sans parler de la température, il ne faisait pas bon se baigner.

anita a dit…

Yep, j'avais pas vu le bilan de la tempête quand j'ai mis le billet en ligne...:-(

Gilsoub a dit…

Pas grand chose de ton côté, peut-être, tu oublies un peu vite tes photos magnifiques ;-) Vraiment très belle, tes vagues...

Valérie de Haute Savoie a dit…

Oui ces vagues sont très belles... j'espère que notre maison d'Oléron a tenu le choc.

Catherine a dit…

Ça a soufflé jusqu'en Bourgogne mais les vagues ne sont pas arrivées jusque là.

JEA a dit…

ici ce furent des vagues de nuages

Saveur(s) a dit…

La houle cela me fait immanquablement penser aux baleines, au soulèvement d'eau qu'elles provoquent. Ta dernière photo ressemble à une queue de baleine blanche...

anita a dit…

Ah saveur(s)! tu touches là un vieux rêve...
Peut-être bien que je ne guette la vague que dans l'espoir d'y voir un jour une baleine.

Priolet a dit…

Merci pour les vagues du pays bigouden qui font chaud à notre coeur un peu resté du côté de la Torche
Priolette