2.3.07

Papa, ta relève est assurée, me semble-t-il




J'aime, avec délectation, ravissement, et atavisme, quand cette adolescente canaille me propose "tu veux deux belles ?" pour la préparation du repas du soir, parce que "deux laides", c'est quand même dommage.

5 commentaires:

leu Warou a dit…

Chez moi, on dit : Tu veux un coup de pied ? Que veux-tu répondre à ça, même la main sur le coeur ?

anita a dit…

Si c'est un pied tendre? Je dis oui...

oxygène a dit…

C'est drôle et poétique. Voilà une adolescente riche de promesses...

Otir a dit…

Souvenirs enclenchés ! La petite fille que j'étais à neuf ans, et qui à une époque où on n'avait pas encore de cartons de briques homogénéisées pasteurisées dans les placards, arrivait quotidiennement chez son vieil ami Etienne, monsieur à la barbe blanche, qui me demandait si je venais le chercher.

Et moi, même si je m'en voulais de rire à chaque fois : "Pourquoi ?" "Parce que tu viens chercher le laid !"

samantdi a dit…

Comme ces deux roux s'harmonisent bien !

Les voilà les deux belles ;-)