19.3.07

la jeune fille



Des fois, devant la funambule adolescence,
on retient son souffle.
Surtout ne pas applaudir.

5 commentaires:

Still a dit…

Magnifique image!

Moukmouk a dit…

Oui belle image, mais on ne peut le lui dire? dommage...

anita a dit…

@ still: merci, j'ai commencé à piocher ton tutoriel. Mais y a encore loin.
@Moukmouk: bé, de notre part, à nous les vieux, c'est risqué. C'est comme cela parfois, que les funambules tombent.
D'ailleurs, cette jeune fille n'existe peut être pas.

leu Warou a dit…

Si, elle a existé, ne serait-ce qu'une fraction de seconde (1/100, 1/200 ?) Puis la boîte noire a englouti sa beauté pour ne jamais lui rendre vraiment. Une seconde après, elle était une autre, définitivement...

dp a dit…

Une femme , enfin