16.6.09

Réussites

Je fais une réussite.
Une?
Je fais des réussites.
Inlassablement, je clique sur des cartes virtuelles. Inlassablement, mais par périodes. Il y a longtemps que je ne m'en veux plus, que je sais que c'est moins pour tuer le temps que pour décharger la pensée, que le geste répété, la limitation volontaire et maniaque à des enjeux sans valeur sont là pour endiguer les tensions.
Je fais des réussites.
Souvent sans grande réussite.
Celle-ci est presque immobilisée, promise sous brève échéance à tourner parfaitement en rond. Il ne reste qu'un minime déplacement, une infime ouverture.
Et voilà que le tableau s'anime, que ce déplacement de la dernière chance ouvre en grand des charnières qui en appellent d'autres, que les possibilités de manœuvre s'accumulent, que les cartes tournent et finalement,sagement, s'ordonnent en partie gagnée.

Et voilà qu'au delà des ruminations moroses et des apitoiements sur moi même, voilà je cesse de balancer entre le refus méprisant des larmes et leur inévitable délectation, voilà que tout d'un coup, je peux dire à quoi servent les larmes.

Cela sert à forer.

Obscurément, patiemment, involontairement, cela cherche un chemin vers le minime déplacement, cela use et lime les verrous, ça passe derrière ou à coté, cela desserre les collets et tout d'un coup, cela autorise un quelque chose qu'on appellera, selon le cas, un jeu.
Ou une articulation.

Sous la faconde, je suis un âne de long chemin. Je laisse pleurer en moi, puisque c'est inévitable et j'attends.

Sous la dent, j'ai vos mots gentils à ruminer et c'est bien ce que j'ai trouvé de meilleur.

8 commentaires:

JEA a dit…

Plus un chemin est long, plus il est authentique. René Char ne leur tournait jamais le dos et savait parler à l'oreille des ânes. Un exemple de ses confidences :
- "Notre amitié est le nuage blanc préféré du soleil."

Enn' a dit…

Laisse les couler, elles sont là pour t'apaiser.
Aujoud'hui j'avais justement écrit un minuscule billet de larme :
http://frivoli.canalblog.com/archives/2009/06/16/14105448.html

Yves a dit…

Est-ce qu'une réussite manquée mérite encore son nom ? dirait un mien ami.

miss glu a dit…

Petit moral ?
Allez allez, un tour au coeur de ton jardin !

Marianne a dit…

On souhaiterait pouvoir influencer une réussite !

Traou a dit…

Cela sert à forer, et à assouplir, et à hydrater la vie (sinon on serait tout sec à l'intérieur, sans doute).
Le chemin vers des réussites créatives ?
Bise

Cactus a dit…

j'arrive enfin ( de chez JEA/JEA ! ) comment ai-je vu passer si près de vous sans vous voir ? en plus , ça sent très bon ici ! l'encens au bois flotté (?)

anita a dit…

Oh chouette! Dans ma vie, ça manquait d'cactus... Bienvenue !