24.1.09

Mon Marronnier à moi

Y a pas, on y coupe pas.
Chaque tempête d'Ouest voit monter les statistiques de visites de ce petit blog.
La déferlante, c'est mon marronnier, mon passage obligé, mon rituel d'hiver, mon incontournable.
Vous en voulez, de l'écume, de la force brute, de la houle en gerbe!
Lecteurs chéris, amarrez vos écrans, vérifiez l'étanchéité de vos presse-étoupes et de vos wrappen, les flag vont claquer, voilà les photos de vagues.
Ralliez-vous à mon panache blanc!


Celle-ci est à ranger dans la catégorie "on est mieux dedans" :


Celle-ci est spécialement dédicacée à Boutoucoat, en plein dans sa semaine de blanc :


Et pour cette dernière, laissez vous fredonner à l'oreille :
"On voyait les chevaux de la mer
qui fonçaient la tête la première
et qui fracassaient leur crinière
devant le casino désert"





Traou, le coeur t'en dit?

NB:Cliquez sur les images, pour les voir plus grandes.
NB2 : je suis contente, c'est la première fois que je mets des photos sans passer par l'outil de blogspot, pour éviter la compression, et ça marche! Non, vous ne pouvez vous rendre compte de mon insigne fierté. Ta mère en geek devant la jetée!)

16 commentaires:

Valérie de Haute Savoie a dit…

Je suis jalouse jalouse jalouse !
Ces (tes) photos sont tellement belles... ah que je suis jalouse !

Benjamin a dit…

Elles sont superbes !

Gilsoub a dit…

Un bien joli marronnier, en deux mot, j'adore! J'ai toujours rêvé un jours d'être à la mer pendant une tempête ;-) Les 2 seules fois où cela m'est arrivé, je n'avais pas d'appareil avec moi, juste les yeux pour admirer ;-)

Mirovinben a dit…

Les photos sont magnifiques. Ma préférée : la dernière.

Fauvette a dit…

Superbes, superbes, merci pour ce cadeau ! Et les embruns ?

Yves a dit…

Je le savais.
Je le savais.
Que tu serais devant la vague.
Cherchons dans le dictionnaire analogique le superlatif qui exprimera le mieux notre sentiment.
Superbe. Magnifique. Grandiose. Sublime. Admirable. Fabuleux. Callipyge.
– Callipyge ?
– Ben oui... À en rester sur le cul.

ada a dit…

Ouah...

Anonyme a dit…

Ah nom d'une crêpe ! Ça c'est de la vague !

Signé : L'ami des villes

Anonyme a dit…

Superbes mais quand même, ça me fiche la pétoche !

samantdi

anita a dit…

C'est impressionnant, mais ce pays-ci résiste d'autant mieux qu'il a été conçu avec le vent. Les habitations profitent des creux et tournent le dos à l'Ouest, les arbres s'arrangent bien avant que de s'envoler, l'ardoise s'arrime...
Résultat, pratiquement pas de dégâts matériels.
Quand aux digues, elles en prennent plein la face, mais elles étaient prévenues avant d'accepter le job!

Traou a dit…

Oh comment le coeur m'en dit... Le coeur, le ventre, la tête, les tripes, ces images remuent tout ça et m'appellent... Merci.

Plus que quelques jours d'attente avant de savoir si je vais revenir voir les vagues, en vrai...

Tili a dit…

Ouille ça fait peur quand même, puis ça mouille hein !

Boutoucoat a dit…

Tu fais maintenant concurrence à "mon lien surprise", je situe bien l' endroit .....même habituée à ce spectacle depuis l' enfance ....çà m'estomaque encore . Ici, tout est calme et ...volupté :-)) et bientôt les masques et les gondoles !!!

Enn' a dit…

rien à ajouter : magnifique ...

Tippie a dit…

le plus impressionnant, c'est encore le calme apparent, tout autour! O_0

Tes photos sont des merveilles.
(tu t'étais accrochcollée à la terre avec de la super glue?)

anita a dit…

@Tippie : voui, les brise-lames, finalement, ça sert.
Quand j'ai pris la photo, le vent était sérieusement tombé, au contraire de la mer. Sinon, c'est bougé de chez bougé!