23.3.08

Pâques



A vingt ans
J'aimais le coeur tranchant des choses
les belles idées
éruptives
Est-ce la sagesse
qui m'est venue
ou bien est-ce
d'avoir incisé
d'archaïques chagrins?
Je ne me fais plus scrupule
d'aimer la peau du jour
l'enveloppe facile
ce monde nommé
par la main bénigne
et sans hâte.

aujourd'hui
j'ai ramassé des moules.
L'eau était claire
et l'on voyait de loin
les enfants en manteau rouge.

8 commentaires:

ada a dit…

et il y a un mode d'emploi pour l'incision des archaïques chagrins ? Un peu comme les huitres ? On fait ce qu'on peut ?

ada a dit…

J'oubliais, j'aime ta flache,
je trouve qu'elle est un doux compromis plein de promesse et de replis cachés pour un "bateau ivre" " échoué là.

Martin-Lothar a dit…

Les moules n'ont aucun scrupule non plus et d'ailleurs, elles ne savent même pas ce que c'est (braves gens heureux...) Mais bon, tant qu'elles ont la frite... Bises

Yves a dit…

Ici aussi, on a vu les enfants en manteau rouge. Puis il a neigé.

planeth a dit…

ben...c'est drôlement bien..

baleine a dit…

Et si vous nous faisiez un poème sur les baleines ..

Tinou a dit…

Depuis ce matin, je suis scotchée à cette photo !
Voir...
S'émerveiller...
Partager...
Merci pour tout ça.

Richard G. a dit…

Superbe! Ah, l'"incision des archaïques chagrins"...