28.3.08

j'aurai voulu être un artiste.

Certains soirs, pour faire mon intéressant, il m'est arrivé de monter sur une chaise, de me draper dans un torchon à carreaux, et de déclamer une poignée de vers avec des accès de lyrisme proportionnels à mon taux d'alcoolémie. Il s'agissait de l'extrait suivant :

''C'est pas marqué dans les livres
Le plus important à vivre
C'est de vivre au jour le jour
Le temps c'est de l'Amour''


J'avais l'air de rigoler, et ça faisait bien marrer aussi ceux que j'appelais mes potes. Mes potes, ma bande, tes amis , disait ma mère. Tes merdeux disait mes frères.
Rien, a dit mon père lorsqu'il a poussé la porte de ma chambre à coucher, et qu'il m'a vu, avec mon torchon parme, le tire bouchon en guise de micro, avec Xave et Isolde à moitié écroulés qui reprenaient en coeur:
« Tu sais, non, je n'ai plus à cœur,
De réparer mes erreurs ou de,
Refaire c'qu'est plus à faire :
Revenir en arrière... «
Je suppose qu'il a cru faire preuve de générosité en ne m'envoyant pas une de ses beignes habituelles et en se contentant de me demander d'un ton badin si j'avais lu les conditions générales de vente de ce tire-bouchon avant de l'utiliser de cette façon.
J'ai entendu toute la bande rire d'un rire servile et je les ai haïs. De toutes mes forces. Surtout quand mon père a tourné les talons et que Jacques m' a demandé d'un air cauteleux :
« Et alors mon petit, tu ne m'avais pas dit que ton père était dans la salle? »
Je me vengerai. De tous. Demain, je change de registre. Tiens, la permanence du Parti repéré est ouverte entre midi et treize heures, le 6 avril, je vais m'inscrire. Dans dix ans, je prend le pouvoir. Non, mieux, je fais mon parti. L'UM-PI, rien que pour moi, ça me permettra un meilleur rayon d'action. Après je me paye tous les chanteurs que je veux.
Non. Mieux. Une chanteuse. Rien que pour moi. Canon.
Je vais tous les niquer.


5° participation au sablier de printemps, couplé avec les dis-moi dix mots.
Et l'amorce venait d'un billet bien senti de le chieur (une huile de la blogosphère)

9 commentaires:

Mlle Moi a dit…

Wahahahahaahaaaaha!

(hem)

Très bon :D

Gilsoub a dit…

Je vous demande de vous arrêter! Bien rigolé en tout cas ;-)

Franck a dit…

J'veux une carte du parti ! :-)

Marianne a dit…

Mais on fait comment pour trouver, allonger le temps ....et tous les niquer

Oxygène a dit…

Bravissimo! Pour les niquer, il les a niqués. Tous. Et nous avec.

shiva a dit…

toute ressemblance avec une personne existant ou... etc..
C'est bien ça? ;->
shiva.over-blog.net

Still a dit…

Me fait rire et associer - va savoir pourquoi- sur "Le traité du Zen et de l'entretien des motocyclettes"... :-)
Bon week-end.

Yves a dit…

Sûr que ce "mon père" n'est pas dénué d'humour.

Fauvette a dit…

Je viens de m'en payer une bonne tranche, de rire !
Merci.
Et surtout ne m'envoie pas de carte du parti !