23.2.12

366 réels à prise rapide. Aujourd'hui, musique.

Plus que la musique, j'aime la chanson. La chanson de rue, celle qui traîne et engoue, celle qu'on entonne avec encore moins de justesse que de vergogne quand on est seul en voiture, celle qui glue et qu'on maudit, celle qu'on reprend, en connivence avec le sourire de l'autre. La chanson, c'est de la musique qui n'a souvent l'air de rien, qui se déguise en bonne fille pour masquer la précision avec laquelle, parfois, elle vous troue le cœur.


(dédicace à CC, si par hasard il passe encore ici)

3 commentaires:

Cristophe a dit…

Et la musique qu'on entend siffloter sur un chantier ! On passe dans la rue et du haut d'un échafaudage nous vient une mélodie...

(Le violoncelliste Christophe Coin passe par ici ?!)

Sacrip'Anne a dit…

Tu veux que je te colle des glues musicales dans la tête ? C'est mon jeu préféré !!

anita a dit…

@Cristophe : grâce à toi et à gougueule, peut-être!

@Sacripanne: mauvaise fille!