21.4.09

Pourquoi/Pourquoi pas?

Pourquoi pas montrer des corps?
Mais pourquoi montrer des corps?
Pourquoi une représentation artificielle serait moins parlante, moins pédagogique qu'un cadavre momifié?
A l'heure où les techniques 3D, la diversité des matériaux permettent une foule de combinaisons pour approximer presque à la perfection, la couleur, la texture et les proportions d'un corps, quel est le bénéfice d'exposer de l'ancien vivant?
Parce que là, c'est du vrai?
C'est du vrai momifié, racorni forcément par la technique de conservation.
C'est plus juste, plus authentique?

Mais pourquoi croyez-vous que les futurs chirurgiens continuent, continueront probablement très longtemps à s'entrainer sur des cadavres?

Justement parce qu'il n'y a pas de vrai. Il y a du faux, oui parce que je ne vais pas prétendre qu'un fémur peut pousser à la place d'un humérus.

Mais il n'y a pas de plus vrai fémur que d'autres. Il y a une infinité de variantes, d'aberrations de localisation, de veines qui passent devant au lieu de derrière, comme il y a une infinité d'appendices vagabonds, de reins flottants, de rameaux sensitifs farceurs, d'ectopies, de limites de la normale, d'humains toujours humains qui jamais ne se découpent toujours parfaitement selon le pointillé.

C'est parce qu'ils savent que l'anatomie est toujours menteuse que les apprentis chirurgiens s'entrainent à débusquer, inlassablement, le variable, le fluctuant, voire l'extravagant. Pas une seule fois. Des dizaines et des dizaines de fois, jusqu'à ce que le paysage leur semble familier au delà de la différence de chaque corps. Et un bon chirurgien, toujours, se méfiera de trop savoir.

Il n'y a pas de corps plus vrai qu'un autre.
Pourquoi ne pas en avoir pris des faux, alors, pour cette exposition si controversée d'Our Body?

Parce que cela n'aurait pas fait un rond?

L'obscène, ce n'est pas un testicule nacré, une aorte ourlée, le papillon d'une thyroïde.
L'obscène, c'est le pognon et l'art de tout rentabiliser, y compris un chinois mort.


Voir aussi chez Kystes.

9 commentaires:

Gilsoub a dit…

L'obscène c'est surtout d'utiliser des condamnées à mort, en chine ce n'est pas ce qui manque! marchandise pas chère et non contrôlable. et si vraiment c'était pédagogique, cela devrais être gratuit ;-)
Cette histoire me révulse, pas les cadavres, mais cette supercherie!

Valérie de Haute Savoie a dit…

Voilà Gilsoub a dit ce qui me semble à moi obscène dans cette expo, que cela soit des êtres humains que l'on a peut être assassinés (et ce "peut être" est l'obscène)

JEA a dit…

Mille excuses pour mon ignorance abyssale.
Mais parmi les corps cadavériques à exposer mais laissés aux placards, certains portaient-ils la pipe à la bouche (ou la clope, ou encore un cigarillo) ???

Gilsoub a dit…

Une chose est certaine, c'est qu'ils ont cassé leurs pipe!

La Marguerite du pré aux bouzes a dit…

Pour une fois qu'ils laissaient les animaux tranquilles....

PabloNSN a dit…

Elle me paraît admirable, cette décision de la justice. Elle avait été à Madrid et à Barcelone avec un grand succès de public (presque 300.000 visiteurs, à 14-20 euros par personne...). Il y a cette obscénité de l'argent dont tu parles, mais il y a aussi cette obscénité du public, ce voyeurisme.

anita a dit…

J'ai sans doute plus de respect pour les vivants que pour les morts. C'est pourquoi je me chagrine qu'on les transforme en voyeurs pour un intérêt scientifique nul au final.

Tiphaine a dit…

J'étais venue à Paris, il y a quinze jours, pour voir cette expo, je me suis retrouvée dans la file d'attente et j'ai reçu un coup de fil de mon frère. De la controverse, je n'avais pas entendu parler, j'ai toujours été fascinée par le corps humain, j'avais envie de voir, je ne sais pas si c'était du voyeurisme, j'étais persuadée que les personnes qui se trouvaient exposées là avaient donné leur consentement. Et puis le frangin a causé, m'a expliqué ses doutes... Ils ressemblaient aux tiens. J'ai quitté la file d'attente et je suis allée visiter un autre musée, les galeries Lafayettes. Pas mal...

Enn' a dit…

Merci pour ce beau billet qui m'aide à y voir plus clair dans ce que je ressens à ce sujet.