6.12.06

tous les bouts du monde ne se valent pas.

La famille Raba vient, semble-t-il, d'être expulsée, d'après le communiqué de RSF.
Pourquoi?
Quel gain pour la sécurité publique?
Quel retour sur investissement de cette fantastique dépense de nos deniers?
Comment justifier que Qirim, 7ans, Dashnor,4 ans et Dashrué, 3ans, aient connu le camps de rétention? Dashnor et Dashrué sont nés sur le sol français, et il fut un temps pas si lointain, où notre pays se faisaient une gloire de les considérer comme NOTRES.

Bonne Saint Nicolas.

5 commentaires:

Moukmouk a dit…

Ces expulsions sont vraiment une horreur. J'admets que dans certains cas, pour des raisons de sécurtité publique, un ex-dictateur ou un tortionnaire par exemple, soit exclu du territoire, mais des enfants nés dans ce territoire, c'est grotesque.

Still a dit…

Expulsion, judiciarisation de faits impliquant des mineurs de 10 ans, possibilité d'incarcération de mineurs à partir de 13 ans... Duloc est -vraiment - un monde parfait...

Tassili a dit…

Ma soeur est née en Algérie, son amoureux au Portugal, ils sont Français. Quand elle est venue me voir au Québec, l'été dernier, elle s'est vue refuser les passeports des enfants: étant donné que leurs 2 parents sont nés hors du territoire français, il faut prouver que leur grands-parents (oui, vous avez bien lu!) sont français, et la démarche prenait de 3 à 6 mois.
Total: pour être sûrs de pouvoir venir ici, ils sont allés enregistrer leurs enfants au consulat du Portugal. Les enfants, qui n'ont jamais mis les pieds au Portugal, ont un passeport portugais, mais pas français. Et je passe sur la galère du passage des frontières, puisque ma soeur est française...
Pour parapharaser Obélix, c'est pas les Romains qui sont fous, c'est les Français. Et c'est pas en élisant Ségolène ou Nicolas que ça risque de s'arranger.

Otir a dit…

J'ai lu cette information l'autre jour où j'étais à la bibliothèque, dans la version online du Monde... et j'ai pleuré.

J'ai pleuré parce que je parvenais très bien d'où j'étais, à imaginer ce qui avait pu être vécu par cette famille tandis qu'elle était renvoyée "chez elle", dans le pays qu'elle avait voulu quitter. Cela aurait pu m'arriver, cela a failli m'arriver plusieurs fois, avec mes deux enfants de moins de dix ans, même pas nés sur le sol où nous vivons enfin légalement, c'est horrible, et lamentable que la France fasse cela.

anita a dit…

Certains disent ici que la France n'a pas les moyens d'accueillir toute la misère du monde.
Au vu de cet épisode sinistre, grotesque,et hors de prix, il est permis de penser qu'elle n'aura pas non plus les moyens de les expulser...