2.7.08

question qui n'appelle pas de réponse (2).

Je me demande ce que mes deux pommiers peuvent avoir à se raconter.
Ils ne cessent de s'envoyer des mésanges depuis ce matin.

9 commentaires:

Traou a dit…

C'est trop joli :-) (je suis un peu jalouse de ne pas l'avoir trouvée, cette petite merveille)

Still a dit…

:-))

Saperli a dit…

une très belle expression

Yves a dit…

C'est le poème qui manque au Cadastre intime du pommier de Gérard le Gouic.
En voici un (autre) :

Le pommier qui s'ouvre
délivre

l'odeur du printemps
de la mer

l'âne Onyme a dit…

....

Fauvette a dit…

joli, joli.

Topa a dit…

J'aime beaucoup... Mine de rien, on est en poésie...
On peut penser à Gérard Le Gouic, comme Yves le dit, mais peut-être aussi à Jules Renard avec son fameux : "Merle !..."

anita a dit…

@topa: jules est un vieux copain, un de ceux que je relis, tous les deux ou trois ans.
D'ailleurs...

Tiphaine a dit…

qu'elle est belle, cette question...