15.6.07

charcèlement

J'ai un genre de grosse fatigue, alors je vais faire dans ce blog l'équivalent des articles de chul ou de cellulite dans les cause-toujours féminins: je vais mettre des photos de chats.
Vous savez, l'espèce de chat pas fini que nous dûmes nourrir au biberon?



Bon, elle a doublé de volume, chasse l'ombre et l'orteil innocent,




monte trois marches qu'elle ne peut redescendre que si elle miaule assez fort pour attendrir une âme charitable-avec main, l'âme, quand même, regarde d'un oeil éberlué la crotte dont des mauvaises langues veulent lui attribuer la responsabilité, réduit mes filles à l'état de gélatine fondante et bavouillante- au point que je finisse par envisager avec appréhension le degré de gâtisme collectif que nous risquons d'atteindre avec un bébé humain-éparpille des croquettes avec un brio qui lui donne toute sa place dans cette famille à forte entropie, se prend les griffes dans mon châle, et, ne pouvant les rétracter, reste suspendue par la patte, essaie ensuite la technique dite "de l'escalier", constate que cela marche, recommence avec n'importe quoi à portée de griffe, et quand on lui dit, la prenant par la peau du cou:
"mais tu finis par m'emmerder, toi!"
pose sa patte sur votre nez, avec ce mouvement doux et confiant, cet oeil candide et cet embryonnaire ronronnement qui vous lie, irrémédiablement, à cette minuscule Circé.

11 commentaires:

Still a dit…

Bouh! ça devrait être interdit de faire de la publicité clandestine pour les chats de cette façon...C'est immoral et scandaleux.
Je vais en parler à qui de droit pour qu'il nous fabrique vite une loi.

anita a dit…

@ still: fais-toi interdire de blogachat, comme d'autres se font interdire de casino!

Saperli a dit…

Bien sûr, un bébé chat élévé au biberon prend les humains pour ses congénères. Si les gagachats craquent déjà devant un chaton, quand en plus il croit que toutes les mains qui se tendent vers lui sont sa VRAIE maman,alors..... Belle expérience tout de même.

Madame Poppins a dit…

Est-il, dans cette demeure, un autre être vivant à qui la crotte pourrait être attribuée ?

Fauvette a dit…

Ils sont forts ces chats quand même !

samantdi a dit…

Très joli billet pour une adorable bestiole...
;-)

Amarante a dit…

Ce n'est pas notre animal, nous sommes leur humain...

J'ai fait une expérience similaire, quoique moins attendrissante, avec un vieux chien gâteux qui attend (en pleurant) des bras charitables pour lui faire descendre ou monter les escaliers !

Tippie a dit…

Ché chuper adorable ché photos !

Oxygène a dit…

Texte et photos me font de plus en plus regretter de ne plus pouvoir vivre à côté d'un chat. J'en ai eu pendant des années...jusqu'à 9 ! Profite bien de ce petit personnage.

anita a dit…

à voir ce fil de commentaires, je ne suis pas prête de rompre l'enchatement!

Madeleine a dit…

Et je n'étais pas encore passée !