8.1.07

matin sur la rivière.



Sous la quille,
inverse image du voyage
un tableau parfois.

4 commentaires:

Moukmouk a dit…

Cette quille me semble ce qui empêche le bateau de s'envoler avec ton rêve.

Still a dit…

Agile lumière transparente et dorée sur lit de sable mouillé...
Juste une superbe évocation des voyages immobiles!

Viu leu ed mer a dit…

Ce n'est pas bon signe de voir la quille d'un bateau, comme les racines d'un arbre : C'est que tout peut aller mal (de mer)
Ça nous fait perdre la boule et ça nous renverse dans un terrible "je" de quille.
C'est notre âme sortie du miroir...

anita a dit…

Le leu, pour conjurer, je vous embrasse dans la flaque d'un soleil à l'envers.
Moukmouk, oui, il suffirait de presque rien...
Still: dis, quand reviendra -tu?