30.5.10

Corolles.

Saison de coquelicots. La photo qui n'est pas prise, c'est celle d'un petit garçon fasciné, pouce dans la bouche, devant les corolles rouges qui dansaient. Les jupes des filles sont-elles la nostalgie du coquelicot, ou est-ce l'inverse?

Le vent joue parfois aprendre la photo à ma place :


Un coquelicot bichrome, un peu à la manière des fantômes délicats du jardin de Still.


Le pavot jaune annonce la couleur.
Est-ce un pavot, d'ailleurs? Il poussait en liberté surveillée sur le très beau sillon de Talbert, désert ce jour.


Comme un pt'it coquelicot. Mesdames.


J'ai même trouvé des artichauts câlins.


Dans le champs d'artichauts, j'ai rencontré Jean. Je vous en parlerai demain.

6 commentaires:

JEA a dit…

Et dans un chant du départ : Emile...

Cath a dit…

Bonjour,
J'ai hâte d'"entendre" parler de Jean.
Je lis votre blog depuis quelques temps, je l'aime de plus en plus... tellement de coïncidences avec ma propre histoire : une Maman médecin (de PMI, elle) et en perpétuel questionnement sur son métier, le bout de la Bretagne, l'Irlande... Merci !

cultive ton jardin a dit…

Des coclicos... j'en ai plein mon jardin en ce moment, pour en avoir introduit les graines il y a quelques années. En grelinant (c'est un potager, il y faut bien quelques légumes), je tourne autour, je laisse des bandes fleuries.

A mesure que la saison s'avance, leur espace se rétrécit, mais nous allons vers la graine. Quand je planterai, en début d'été, les poireaux qui donnent du goût à l'hiver, il ne leur restera plus rien, mais des milliers, des millions de graines seront en réserve pour illuminer le printemps prochain.

zoé lucider a dit…

Chère Baleine, vos clichés sont délicieux et j'aime beaucoup la tendresse du coeur d'artichaut

Valérie de Haute Savoie a dit…

Ha mais c'est fou ça ! J'ai laissé hier un commentaire, je suis sûre de sûre de l'avoir validé par un mot biscornu, et il a disparu.
Bon en gros je disais que j'adorais les pavots :D

anita a dit…

@Cath : bienvenue zici. Méfiez-vous: on commence par lire les blogs... et puis on finit par en ouvrir un! Histoire de parler de la Bretagne, de l'Irlande, des rencontres. Des mamans aussi, parfois...