29.3.10

Encore un machin!

Décidément, ils sont sourds.
Résumons : en cas d'absentéisme d'un élève, la possibilité de suspendre les allocs existe déjà.
Elle est à disposition des deux institutions principalement concerné que sont l'Education Nationale, dont c'est le boulot de scolariser les élèves et le conseil Général, dont c'est le boulot d'assurer la Protection de l'Enfance.
Ce qui emmerde le gouvernement, c'est que cette mesure est peu employée, alors qu'elle fait vachement bien sur le papier.
C'est pourquoi M Chatel vient d'annoncer que la tâche de faire "pan" sur les doigts des vilains parents nécessitait plus de sérieux.
Donc on va faire un machin pour permettre aux Préfets de le faire. Préfets dont ce n'est pas le boulot, qui ont déjà assez à faire avec les élèves assidus qu'on expulse, mais qui ont l'avantage d'être à la botte, pressés comme des citrons et révocables s'ils déplaisent, vaccinent peu, ne savent pas tenir les manifestants aux visites présidentielles, etc...

Et personne pour trouver intéressant que justement, ceux qui s'occupent toute la journée des mômes, sont jugé savoir moins bien faire qu'un préfet?
Personne pour se dire que si ceux qui sont dans le jus n'emploient que peu cette arme, c'est qu'elle est inefficace, inapplicable, injuste*et tout juste bonne à satisfaire l'agité maniaque?
D'ailleurs, c'est bien vrai, quand mon garagiste reste perplexe devant la panne de ma voiture, je la confie à mon boulanger.
Ça sert à rien mais ça me soulage.


* ce mois-ci, j'ai en magasin un pauvre et deux enfants de profs. Les deux enfants de profs sont déclarés en phobie scolaire et l'enfant de pauvre est signalé au Conseil Général.

11 commentaires:

JEA a dit…

Ah voilà cependant une occasion supplémentaire de voir un préfet au garde-à-vous se faire désavouer publiquement par le président himself...

Cunégonde a dit…

Est ce que les parents ont pu rendre phobiques leurs enfants à force de parler de l'Éducation Nationale à la maison?

anita a dit…

Les vrais phobiques, ça existe. Ces deux là... le pied m'en démange!

Accent Grave a dit…

Quand j'étais enfant, y'avait pas tous ces trucs! Je me demande si c'est mieux aujourd'hui!

Accent Grave

samantdi a dit…

Les pieds et la langue me démangent aussi, si tu savais (et tu peux deviner...)

Là où nous sommes, continuons le combat : "el pueblo unido nunca sera vincido"...

Tili_TousAutourDuMonde a dit…

Pauvres gosses, déjà en échec et en plus ce sera "leur faute" si la maman n'arrive plus à remplir la marmite...
:-(

Tu sais, je me demandes parfois avec inquiétude, comment va se passer le retour à l'école "classique" pour mes enfants... Pour l'instant ils adorent l'école.

Sar@h a dit…

Certains pénibles quand ils ne sont pas à l'école … Personne ne s'en plaint ! ;-)

D'ailleurs j'ai remarqué qu'en cas de virus, les pénibles sont rarement touchés … Il résiste à la grippe, aux gastro, etc… Bon c'est vrai que pour un virus, il vaut mieux s'installer chez une jolie tête blonde que Mamie gardera au chaud … que chez l'agité que les parents "laisseront" (pousseront) jouer dehors avec ses potes qu'il pleuve, qu'il neige ou qu'il vente !

Et puis le véritable objectif des allocs n'est-il pas d'alléger les cafs, non pour le travail administratif ? mais parce que ça coûte tout ça !
http://linkasa.fr/kA1

Valérie de Haute Savoie a dit…

Parler d'un truc qui existe déjà tout en faisant croire qu'ils viennent de l'inventer, c'est une de leurs spécialités non ?

BC a dit…

et les v'là qui ferme aussi des CLIS .....

Moukmouk a dit…

Serait-il possible que tu vives dans un système scolaire (et un pays) qui n'aime pas les enfants ?

Je hurle quand j'entends un enseignant qui dit de ses élèves qu'ils sont imbéciles. Mais les donner à la police ça dépasse les bornes.

Ennairam a dit…

Ah, tu as donc rencontré ma fille ?