14.11.09

Jour blanc en Baie d'Audierne

Chez moi, quand il vente longtemps, il finit par neiger de la mer sur la grève.





Pour un temps, un temps seulement, l'écume accepte de prendre la pose


Les enfants soufflent des flocons salés
jusque sur les voitures






Le bar de l'Océan joue les héros à bon compte



Ce n'est que de la mousse.

8 commentaires:

Yves a dit…

Mousse en mer.
Mer en mousse.

Still a dit…

une chose de plus que j'aimerai voir un jour, "neiger de la mer sur la grève". En attendant, merci pour les images.

JEA a dit…

par temps de vraiment gros vents, le mousse n'était-il pas attaché à un mât non pour prendre une pause, mais de peur qu'il ne vole à la baille ?

tip\ a dit…

Waouw! C'est magique, fort et impressionnant.
Bravo et merci pour ces photos et ce regard sur une 'neige' que je n'ai jamais pu voir de mes yeux.

Cristophe a dit…

Combien de temps vit cette mousse ?

Valérie de Haute Savoie a dit…

Il me semble que lorsque j'étais petite, il y avait très souvent de l'écume. Dernièrement, à Biarritz, il y a eu une vague d'un mètre de haut sur la plage (http://www.lepost.fr/article/2009/11/10/1783958_une-tempete-d-ecume-a-biarritz.html)

Moukmouk a dit…

C'est encore la pompe à bière du bar de l'Océan qui fuit. Quel dommage de perdre toute cette mousse.

anita a dit…

@Cristophe ; en fait cela dépend... du vent, de la pluie et de la quantité de sédiments contenue dans cette mousse.
Cela peut durer un jour ou deux, surtout dans les creux de rochers et s'il ne pleut pas.
@Tippie : tu n'as jamais eu ça dans ta baie natale?
@JEA : oui, mais si le temps était trop calme, on le fouettait.
@ Valérie : C'est un phénomène assez fréquent ici par grand vent et fortes marées. Mais je crois bien ne l'avoir vu qu'en Atlantique.
@ Moukmouk : ou bien la femme du Diable qui s'est trompé dans sa lessive!
@ Yves : après le mousse en mer, le mousse au café?
@Still : surveille la météo, les coefs de marée et saute dans un train!