20.11.08

infinie jalousie



Ouiiiiiiin! j'veux la même!
(trépigne, trépigne)
Vous voyez, là, dans la boucle droite... juste le petit creux où lire à l'écart...
(soupire, soupire)
retrouver mes préférés
(rêve, rêve)
avec un café, et pt'ête un macaron ou deux
(grossis, grossis)

Ouinnnnnn, j'peux pus sortir!

Tant pis. Tiens , les nouvelles de Stevenson... Longtemps que je ne les avais lues.
Ah oui... aller manifester demain... Finis ma page et j'y vais.

11 commentaires:

Still a dit…

La même mais en plus haut, non? :-)

anita a dit…

si tu clique sur la photo, tu verras que cette bibliothèque a ... des places libres dans ses rayonnages!
Si si! ça egsiste!

Mlle Moi a dit…

La même en plus haut, oui...

Mais surtout, ne pas oublier dans la livraison la grande pièce avec des murs tous blancs où on peut mettre plein d'étagères jusqu'au plafond!!!!

Yves a dit…

Lire la Nausée dans un grand huit.

Oxygène a dit…

Où as-tu déniché cette perfection ?

Marianne a dit…

Elle est à vendre ? quelles sont les dimensions ?

Fauvette a dit…

c'est étrange, on peut se cacher à l'intérieur ? Et apporter sa tasse et ses macarons peut-être !

l'âne Onyme a dit…

Une bibliothèque infinie... Tiens au moins un livre alors dirait la vérité, toute la vérité.
Et un autre alors son contraire, tout son contraire...

anita a dit…

Oxygène : Arggh , j'aurais dû créditer tout de suite la photo. C'était dans libé, j'retrouve plus.
@Mlle Moi : ah non! on va pas recommencer!
@Yves : et huit clos?
@L'âne : la vérité ne serait-elle pas plutôt un ruban de Moebius? - mais c'est plus dur alors d'y faire tenir les livres.
@Marianne : je ne sais pas. Probablement la dimension d'un rêve...
@Fauvette : vivivi! quel parfum ton macaron?

Fauvette a dit…

Caramel au beurre salé, pistache, café, miam !

anita a dit…

@fauvette : Gast, mes parfums préférés! (On annonce une série de cambriolages chez divers patissiers en France. Les enquêteurs se perdent en conjectures devant la disparition simultanée de centaines de macarons un peu partout)