9.1.08

Chez les voisins.


Promenades:
Ces derniers mois, j'ai regardé par dessus le mur ici et là:
A l'enseigne Issue dérobées, de très beaux textes en noir et blanc. Curieusement, l'abonnement rss ne les garde pas en mémoire. En plus de leur beauté, ils ont alors pour moi le charme d'instants saisis au vol, comme en buvant un café brûlant au comptoir.
Mon amie la rose vient juste de commencer, et là aussi c'est une très belle écriture, entre quête et chronique, encre voilée de tristesse et irriguée de tendresse, qu'elle doit appeler colère. Mais chut! ne lui faite pas peur, on en n'est qu'aux premiers pétales.
Encre vivace, alerte et nuancée, c'est chez Encre et Plaisir, son amour des pinceaux et du geste calligraphié, son humour vrai.
Dent dure, qui éclate parfois dans un grand rire, je viens de pousser la porte de chez Julie, dans son blog "Comming Oust". Je n'aime habituellement pas les procédés 'qui est in qui est out", mais son art d'épingler notre national joueur de bonneteau me va droit au coeur gauche.
Ici treize carte postales repêchées par un cartophile éclairé, qui brode une histoire sur chaque verso. Méfiez-vous, il n'hésite pas à parfumer d'arsenic le trivial pot au feu de nos échanges épistolaires. J'attends la quatorzième avec impatience.
Il y aussi Boutoucoat, ma voisine en sabots fins, qui fait de belles photos d'endroits que j'aime, et qui dit, à petites touches, l'Ar Vro Vigouden, le pays d'ici, comme il est.
J'ai déjà dit du bien d'Ah Oui, presque à mon premier clic. J'en redis encore. Une caverne d'Ali Baba, tableaux, papiers collés, poèmes...liés par l'humour tendre du tenancier- et des commmentateurs. Une fan qui signe "La Maguerite du Pré aux Bouzes", ça réchauffe le coeur et élève l'âme, même si ça crotte les sabiots.
Ah, et puis l'Ane Onyme. Oui, il râle, il bougonne et parfois même, il gueule franchement. Mais vous le connaissez. Si, si, j'en suis sûre. Dans un bistrot justement, ou bien au bout du quai. La fraternelle bourrade, c'était lui.


Et vous, vous avez vu quoi récemment, chez vos voisins?

Edit: Passant chez la Jolie Rousse, j'ai retrouvé le Générateur Interactif de Bonnes Intentions. Donc ma première résolution sera:
Renoncer hypocritement à l'attirer sans en avoir l'air.
Uhu. Même pas triché :-)

10 commentaires:

Encre a dit…

J'ai découvert ce blog récemment : le Blog de Grand-Mère

http://grand-mere-sol.blogspot.com/

Une grand-mère y publie ses dessins au pastel, toujours accompagnés de poèmes. Elle est admirable de simplicité - je trouve que c'est une très grande dame.

Une autre découverte qui m'a charmée, le site de Lewiscarol (!) "Aquarelles du jardin des merveilles"

http://lewescarol.blogspot.com/

J'adore ses aquarelles d'insectes qui rappellent les planches d'entomologistes du XIXe - à mon avis, ça vaut vraiment le détour!

Ennairam a dit…

Je suis toujours émerveillée par la diversité des blogs, la qualité et l'inventivité de certains. On ne peut les lire tous hélas. Il m'arrive de sacrifier la lecture papier au profit de ces pages glanées ici ou là. Je ne suis pas pourtant une lectrice assidue : dilettante en cela comme en tout.
Je viens de jeter un œil chez le cartophile, j'aime beaucoup cette idée.
J'ai découvert récemment le blog militant de Bernard Bassat. Chacun de ses derniers billets épingle une Sarkonnerie ...
Merci pour cette petite visite de voisinage
http://bbernard.canalblog.com/archives/2008/01/09/7498354.html

Qui, au fait? a dit…

Merci de ta remarque.

Tili a dit…

Il y a celui ci
http://cathysuarez.blogspot.com/

Les photos sont superbes mais le Blog peine à s'animer... et puis je connais la photographe, elle a besoin d'encouragements ;-)

Boutoucoat a dit…

Merci Anita pour les sabots fins........je les sents plutôt lourds avec encore de la terre bien collée de ma campagne du bord de mer ( du côté du steir Lescon ) . Mais, comme je suis contente de venir ici et d' y trouver une plume si fine...de "chez nous", je me sens chez toi plus légère .....en compagnie aussi de tes visiteurs .

tassili a dit…

Oh, pas possible? «Renoncer hypocritement à l'attirer sans en avoir l'air.»
Sans tricher? J,ai recommencé 36 fois, et je n'ai rien-rien produit d'aussi délicieusement lubrique.
Mmm... j'espère que ce n'est pas de mauvais augure pour 2008? ;-)

Anonyme a dit…

C’est au bout du quai que le rêve prend forme, qu’il s’élance et perfore l’horizon des habitudes.
C’est au bout du quai qu’on se rend compte que reculer n’est plus envisageable.
Il suffit d’y aller souvent, accompagné ou pas d’un bon bouquin et de regarder l’exemple ailé des mouettes.
Et flap, on s’envole.. ..Flap
Flap, flap, flap

Fraternellement, Anita, fraternellement
L’âne qui fait l’âne pour avoir du son, bien sur.

monsieurmonsieur a dit…

Merci

l'âne Onyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Madeleine a dit…

Un lien que je connais bien et pour cause ! et que j'ai envie de faire découvrir à d'autres http://nextexit.canalblog.com/