25.3.09

Poursuivez-moi!


Non, ce n'est pas un appel au suivez-moi-jeune-homme.
(encore que?)
Mais le 8 avril, comme 340 AUTRES SALOPES, comme des centaines de simples citoyens, je vais tâcher de demander à être poursuivie pour délit d'assistance à personne en séjour illégal en France.


Je confesse ici publiquement ce que d'aucuns appellent une faute et d'autres une simple mesure de bon sens et d'humanité : je n'ai, jamais, jamais, mais alors absolument jamais demandé à quelqu'un s'il avait un titre de séjour avant d'examiner son enfant.

Pas plus qu'en filant une pièce à quelqu'un, le jour où j'en avais marre d'acheter des bébelles coûteuses et inutiles aux miens.

Je redis également que le trafic d'êtres humains est une infamie et que je souhaite effectivement le démantèlement des filières maffieuses qui vendent tout aussi bien du passage dans d'effroyables conditions que de la dope, des enfants soldats ou prostitués et des armes. Mais ce démantèlement, comme tous ceux qui veulent s'attaquer à ces réseaux parfaitement organisés réussira quand se préoccupera de l'argent et de ses circuits.
Pas du père de famille venu voir son enfant à l'hôpital, ou de la facture d'électricité de Maâme Dupond qui recharge les portables ou de la facture d'eau M'sieur Durand qui offre la douche.

Le monde idéal où les pauvres et les opprimés* auront compris qu'il vaut mieux crever chez eux que chez nous, c'est comme le monde idéal de la fidélité et de la chasteté : c'est un idéal, on n'est pas obligé de partager, pas forcé d'y renoncer non plus d'ailleurs, mais en attendant qu'il arrive, on agit de façon pragmatique.

Parce que je ne crois pas plus au préservatif comme facteur aggravant du SIDA qu' au sandwich comme facteur aggravant de l'immigration clandestine.


* L'endroit, peut-être, pour rappeler la profonde enquête de Smain Larcher sur Sangatte, qui démontrait au passage le haut niveau d'études de plus de 50% des étrangers qui désiraient migrer en Angleterre. Bien loin de la vision d'une horde analphabète et nécessiteuse. Ici, également, une très belle interview de ce chercheur.

8 commentaires:

samantdi a dit…

Entendu Philippe Lioret, réalisateur du film Welcome (sur FCul), au sujet de cet amendement qui sera examiné le 30 avril. Besson fait sa bouche en cul de poule alors qu'il s'agit de rajouter seulement la mention "à des fins non lucratives" pour qualifier l'aide offerte par des bénévoles ou de simples citoyens, mention que la France a éliminée alors qu'elle existait à l'origine dans la directive européenne à l'origine de la réglementation concernant les personnes sans-papiers.

Je vais me renseigner pour savoir s'il se fait quelque chose par chez moi, merci de l'info ma belle !

Valérie de Haute Savoie a dit…

le huit avril... mon anniversaire... moi aussi comme Samantdi je vais me renseigner

Yves a dit…

Merci Anita. On va atteindre le quota d'interpellations pour délit d'aide humanitaire.

Marianne a dit…

Le huit avril une vraie action citoyenne sans violence avec le livre cette " France la "à la main .En définitive il suffit de venir avec un sandwich et une personne n'ayant pas ces papiers sur elle et qui l'affiche par un post it sur son vêtement. Pas un vrai sans papier , il serait capable de l'arrêter .
C'est quoi le délire de l'anonyme ?

anita a dit…

Très bonne idée Marianne!

quand à l'anonyme supprimé, c'est effectivement un délire récurrent.

Sar@h a dit…

Lecture rapide … beaucoup oublient la devise de notre République :
Liberté
Égalité
FRATERNITÉ

Liberté d'aider qui je veux
Égalité devant les biens fondamentaux (alimentation, toit)
Fraternité en essayant d'être solidaire

Maintenant je crois que nos politiques agissent en fond contre les clandestins en paupérisant la France, en la transformant en République bananière … [sic]

Oxygene a dit…

Pourvu que l'on nous mette dans la même cellule avec nos ordis ! :-)

anita a dit…

@s@rah : maintenant, c'esst "j'ai la banane en république du même nom!"

@Oxygène : depuis le temps qu'on accorde nos violons!