21.5.08

Tag Melba

Servie fraîche par Myrtille Melba, blogueuse croquante et légèrement fondue, comme j'aime :
mettre le lien de qui m'a taguée (fait)
- mettre le règlement sur mon blog (fait)
- répondre aux 6 questions suivantes (fait)
- taguer 6 personnes à la fin du billet en mettant leur lien (fait)
- avertir directement sur leur blog les personnes taguées. (pas fait encore)

1 - un aliment ou produit que je n'aime pas du tout

- La langue et la cervelle.
"On ne mange pas ses outils de travail, mademoiselle!", disait le maître, quand je grignotais mes crayons jusqu'à la mine.
Maintenant, je pense pareil.


2 - mes 3 aliments favoris
-Les petits chèvres qui se fendent comme des cailloux translucides
-les poires qu'on ne sauraient manger proprement
-le chocolat.
Une infinité d'autres choses... J'ai le malheur d'aimer la crème et l'huile d'olive, le piment et le sucre, le poisson et le pot au feu, le nord et le sud, le cru et le cuit.

3 - ma recette favorite
Spaghetti aux fenouils sauvages.
Ça tombe bien, j'avais promis, ici, de la mettre en ligne.

Si d'aventure vous vous promenez en bord de mer, ou si, prévoyants, vous en plantâtes dans votre jardin, Avril, Mai ou Juin sont les mois idéaux pour récolter les branches naissantes de fenouils sauvages... Prenez-en une grosse poignée,les branches doivent être un peu moins grosse qu'un petit doigt féminin.
Vous pouvez éliminer le feuillache fin qui a tendanche à rechter entre les dents.
Coupez les en tronçons d'un cm et faites cuire dans l'eau salée, jusqu'à ce qu'ils soit tendres. (Entre 20mn et 1/2 heure)
Gardez l'eau de cuisson, ça servira pour les pâtes.
Quand les fenouils sont tendres, faire chauffer dans une cocotte, un demi verre d'huile d'olive, 4 ou cinq gousse d'ail écrasées-ou plus selon les goûts- et faire fondre six anchois. Touiller quelques minutes, puis ajouter les fenouils et un kilo de tomates, ou bien une boite de pulpe de tomates. Poivre, pas de sel.
On laisse cuire jusqu'à ce que l'huile remonte à la surface.

Faire cuire les spaghetti dans l'eau de cuisson des fenouils.
Une fois égoutté ( avez vous égoutté attentivement?), mettre la sauce et présenter avec un bol de parmesan et un bol de chapelure revenue au beurre et légèrement caramélisée. Le top, c'est de prendre du beurre salé (ben voui!) et de soupoudrer la chapelure d'une cuillère de sucre roux dans la poêle.
Ecrit comme ça, ça peut paraitre étrange, mais je vous jure que c'est un pur délice avec ces pâtes.



4 - ma boisson de prédilection
Mon t'it verre de muscadet du soir.
Le mojito à ma façon, plutôt allongé avec beaucoup de menthe pilée.

5 - le plat que je rêve de réaliser et que je n'ai toujours pas fait
les diners monochromes de "La vie mode d'emploi".

6 - mon meilleur souvenir culinaire
De mes blanches mains, mon dernier Tiramisu. Paraît que j'ai égalé Rose, et croyez-moi, c'est un titre ...
Fait par d'autres, un agneau en gargoulette servi lors d'un mariage à Kerkenna. A faire faire par d'autre, pasque c'est d'un long...
Mais le tajine de mon anniversaire était assez dans le genre sublime, aussi.

Et hop, patate sautée à
Still
Mlle Moi
Encre,
chronique blonde
Yves? Entre deux choux?
Tiphaine, d'elbolg


Tous ceux qui y ont échappé peuvent se dire que ce n'est que partie remise.

9 commentaires:

Anonyme a dit…

Elle sera rigolote celle-là!

Merci Anita!

Chroniques Blondes (qui vient de se taper un deuxième Danone aux fraises).

mich" a dit…

Les dîners monochromes sont de véritables défis. Le rouge est très facile, le vert aussi. Pensons au jaune et à l'orange ! Et le noir ??? Le bleu est pour moi le plus difficile, nous avons du mal à en trouver du naturel (schtroumpfs rôtis ?).

Nous avons toujours le blanc comme couleur neutre. Est-ce de la triche ? :)

meerkat a dit…

Et je ferai une trilogie beuark : cervelle + langue + foie !
Par contre les spaghetti au fenouil, je m'en pourlèche à l'avance, superbe idée la chapelure grillée au beurre salée, slurrrrppppp, j'en veux là tout de suuuiite.
Bon, vu que tu ne m'as pas taguée, je vais probablement m'empresser de sauter sur la patate, c'est de circonstance. :-)
(beh oui, y'a pas des commissaires blogosphériques responsables de l'application du règlement quand même)

Yves a dit…

– J'avais une amie. On s'est fâché pour un plat de lentilles.
– Tu confonds pas avec une autre histoire ?

anita a dit…

@Chronique : je vous ai déjà dit que je vous trouve aux petits oignons, comme fille?
@Mich : non, blanc c'est très bien, surtout avec de la chantilly! Bleu? Roquefort et glace au curaçao...
@Meekat: j'ai failli te taguer. MAis il m'avait semblé que tu aimais peu cuisiner... Mais pioche dans le plat, c'est fait pour!
@Yves: me vl'a comme un rond de flan!

myrtille a dit…

Oh merci !
Très délicat, comme d'habitude.

je m'en vais dès pas plus tard que très bientôt essayer de me renseigner sur le domptage de fenouils sauvages... (mais si ça ne se trouve qu'à la mer, je ne suis pas prête d'en renconter...)
en attendant, goûter cette fabuleuse recette avec des fenouils domestiques.

anita a dit…

@ myrtille : hé non! ça marche pas pareil, parce que le gout du bulbe est beaucoup trop anisé...Mais tu peux venir les manger chez moi.

Encre a dit…

Merci Anita, j'accepte avec plaisir. La question 3 en fait un tag particulièrement intéressant et sympatique :)) Je publierai mes réponses dans un jour ou deux, question de laisser mariner un peu avant de me lancer ;)

Je prends note de la recette de spaghetti aux fenouils sauvages - elle est pour l'instant dans les entrailles de mon ordinateur, mais j'entends bien l'en sortir bientôt pour nourir des petits ventres humains ;)

lucky a dit…

I agree with you about these. Well someday Ill create a blog to compete you! lolz.