14.5.08

Sans, tout est possible

J'apprends, sur le site de Marianne2, que 90% des Jeunes Populaires, UMP pour ambitieux de moins de trente ans, n'ont pas renouvelé leur adhésion en 2008.
Ils n'auraient pas dû élire à leur tête un président nommé Fabien de Sans Nicolas.
(si, si! j'ai pas bédave des OGM à l'huile de vidange, promis!)
Voir aussi chez Oxygène.

4 commentaires:

Tassili a dit…

Oh non? De Sans Nicolas? On aurait voulu l'inventer qu'on n'aurait pas pu, celui-là, haha!

Martin-Lothar a dit…

De toute façon, ce n'est pas avec tous ces clowns de droite comme de gauche ou de l'extrême milieu révolutionnaire qu'on bouffera demain avec ou sans OGM (ou autre pesticide de mes deux à crever la bouche ouverte)
Ils ne sont même plus drôles.
Des saloperies on en bouffe depuis des années et ce n'est pas un président ou un roi nain depuis 1572 (au moins) qui changera les choses de la nature. Il faut réfléchir ou pleurer tout seul maintenant, c'est sûr
Bises

Oxygène a dit…

Sans, tout est possible, même la politesse et la courtoisie. Voilà que Claude Goasguen traite les conseillers du petit président de "connards". Mais qui a bien pu lui montrer l'exemple ?
( Je comprends pourquoi, tant de visiteurs de mon blog viennent de chez toi :-) )

Anonyme a dit…

De Sans Nicolas, c'était le candidat UMP à Grenoble pour les municipales. Ses dents sont tellement longues qu'elles traversent le parquet!