3.12.07

Breizhkou c'hoazh*


la mer fait l'échine longue
Au vent tailladant
Et mes oreilles tombent


(*haiku breton encore!)

(j'ai un tout petit peu la flemme
d'écrire autre chose
alors je vais dans mon lit
lire Orhan Pamuk)

5 commentaires:

Valérie de Haute Savoie a dit…

J'aime beaucoup lorsque tu as la flemme !

Yves a dit…

Orhan Pamuk. Découvert grâce à toi. Je viens de lire le Château blanc. Un vrai plaisir à se déplacer entre les différents niveaux de lecture.

Fauvette a dit…

Bonne lecture, enfin je suppose que tu n'es plus dans ton lit !

anita a dit…

@ Valérie: l'hiver venant, ça risque de se reproduire...
@Yves: et moi, grâce à Ada, des iles déracinées/ Elle blogue peu, mais c'est un prétexte à retourner longuement se promener chez elle ! en lien à droite --->

@ Fauvette: huhu, j'y retourne!

ada a dit…

Comment ça je blogue peu ? Je passe au moins une demi-heure tous les soirs à lire des blogues. Ca s'appelle pas bloguer ça ?
N'empêche je suis drôlement contente si j'ai pu te donner envie de lire Pamuk, mais je ne me souviens vraiment pas quand: le gars me bluffe trop pour que je puisse écrire quoi que ce soit sur lui !

Et tu lis quoi de Pamuk ?


Si Pamuk te plaît, il y a un très chouette film en ce moment en salles avec une Istanbul énergique. "De l'autre côté".... de Fatih Akin.

A part ça j'adore ta photo.