25.8.06

Tant qu'il y aura des fous

Cet été, au détour du sentier des douaniers, dans une crique que j'aime bien, j'ai vu ça:

Un simple empilement de cailloux?

Mais non, regardez bien. Ne les reconnaissez vous pas?








Il y a ceux qui attendent le retour de l'enfant aimé.

















Celui qui médite








Le visionnaire










Et celles qui papotent au bord de l'eau.


Tout ce petit monde a surgi en nuit, et a duré ce que le vent, la mer, et les (enfants des) hommes lui ont laissé.
Cela ne compense pas les mauvaises nouvelles du monde, mais quand même, tant qu'il y aura des fous géniaux de ce genre, rien n'est perdu.

Et puis dans le genre, allez voir Moukmouk, l'ours qui se prend pour un homme, écoute les baleines, taille la bavette avec les oiseaux et nourrit les moufettes.

C'est ici

5 commentaires:

Moukmouk a dit…

houlà, merci pour le lien... Les Inuit appellent ces gardiens de pierre des Inutshouk ( il n'y a pas de graphie standardisée) Mais il sont généralement seul parce qu'il y a peu d'inuit sur un vaste territoire. Les européens entassés comme ils sont, font aussi les gardiens en grand nombre.

You des Alpages a dit…

C'est chouette, on dirait du Andy Goldsworthy - merci de nous faire partager tes photos, Anita, et l'émotion qu'elles véhiculent !

anita a dit…

Moukmouk: je tâcherai, cet hiver, de faire qu'il en reste toujours un. mais je ne suis pas sûre d'avoir le talent ce l'inconnu qui a réalisé ceux-ci. Si j'arrive à faire un ours blanc, je publie!

You: heureuse que tu reviendu avec pleins d'images. On va pouvoir rire et s'émerveiller sur l'alpage. Ce qui m'a frappé en promenant, c'est la perfection des équilibres improbables, et la justesse anatomique des figures! Oui, c'était un moment émouvant.

Still a dit…

Plein de carctère de tendresse et de génie... C'est fou ce qu'on peut faire avec trois cailloux...J'attends avec impatience ton ours blanc...

anita a dit…

psstt mon fan club! allez voir les photos de dame Still. Il y a tout ce qu'elle décrit dans son com...