15.7.06

un bon fils, finalement.

Parfois, je me dis que les médias ont courte vue. D'après eux, le Coup de Tête le plus célèbre de la planète ternit à jamais l'image de notre Zinédine, qu'on fut bien content de décréter Trésor National Vivant. Je parierai au contraire que ce geste fera partie (intégrale) du roman (d'intégration).
Apres tout, n'est-ce pas l'exacte continuité de ce qu'on lui demandait tout au long de sa carrière: la montée d'adrénaline,
l' envie de défendre-un but- des couleurs-sa mère- et surtout l'adolescente candeur de croire que cela était important.

Ceux qui n'aiment le football dans aucun cas ne comprennent rien aux ressorts des antiques tragédies. Encore que le format du jeu court-circuite ce que le théatre autorise comme longs développements.

Il faudrait imaginer Othello répondant au premières insinuations de Iago par un magistral coup de boule dans le pourpoint du perfide. Puis Rideau.
Mais si la phrase que l'on prête à Materazzi est bien "tu es le fils d'une pute terroriste", quelle économie de mots pour aborder tout à la fois la question des origines, celle des moeurs, et la politique internationale!
Tout ceci rappelle leplus court roman mêlant la noblesse, la religion, l'amour et le mystère: "enfer! s'écria la comtesse, je suis enceinte et je ne sais pas de qui.
En tous cas, du Kabyle défendant la vertu sa mère, ou de l'Italien sardonique guettant le faux pas, je sais qui j'aurais envie d'inviter à manger la pasta...


PS: je passe sur mon blog bien moins souvent que sur celui des autres. c'est donc très tardivement que je vais remercier les auteurs des 4 premiers commentaires! qui gagnent l'assurance de mes voeux variés. Et une invitation permanente à revenir.

3 commentaires:

Moukmouk a dit…

Pendant qu'on dit à pleine page des journaux que Zidane a ou n'a pas raison, Les Israëliens tuent bombarbent et massacrent et ce n'est même plus une nouvelle. Que je sache, l'italien n'est pas mort, n'est même pas blessé?

Israël et les USA se créent chaque jours des armées d'ennemis qu'ils pourront massacrer au nom de leur dieu.
je haïs ces dieux qui justifient de tel crime.

zeugme a dit…

Il y a de la tragédie grecque là dessous. On sent le Gagamemnon qui rigole de voir Patrocles se faire traiter de fils de chamelle devant Achille. J'aime bien le commentaire de mon prédécesseur, tout aussi tragique ^_^

Still a dit…

Enfin un commentaire à la hauteur de l'évènement...