11.10.10

Eulémentaire!

Fille Cadette me reproche souvent de me tromper dans les prénoms de mes enfants, surtout quand je les engueule. Au passage, elle m'annonce qu'elle a l'intention d'appeler mes futurs petits enfants "Eurydice, Euclide et Œdipe".
Je suis ébahie de tant de sagesse :

"EUH... viens mettre la table!"

Pourquoi diable n'y avais-je pas pensé?

10 commentaires:

Valérie de Haute Savoie a dit…

Dans mon enfance il était tout à fait dramatique de me tromper lorsqu'il s'agissait de ma soeur qui aussitôt, d'un air outragé, me reprochait le lapsus linguae forcément significatif d'un rejet non avoué. Et je ne peux m'empêcher de frémir à chaque fois que cela m'arrive en cherchant ce que cache mon erreur.

Cunégonde a dit…

Je n'ose imaginer les surnoms dont seront affublés tes petits enfants.

Anne a dit…

Huhu. Euh. Heuheu.

J'aimais bien qu'on m'engueule en utilisant le prénom de ma tante, en fait. Ca faisait comme une complicité intergénérationnelle.

Mais je comprends que ça agace.

FD a dit…

Le mieux c'est encore de tous leur donner le même prénom. Un prénom mixte. Et zou :-)

Anna a dit…

Hm. Certes, parfois un cigare n'est qu'un cigare, mais appeler son fils Œdipe, il faudrait oser ! ;-)

anita a dit…

@FD : oui chez moi, tout le monde s'appelle Ernest, sauf mon frère Jean qui s'appelle Martin.

@Anna: bah, comme dit l'histoire, Œdipe, Schmœdipe, l'essentiel, c'est qu'il aime sa mère, ce petit!

@Cunégonde : tant que ça ne fait pas des Euh brouillés.

@Valérie: jamais pu me rappeler le prénom d'Alzheimer, de toute façon

Fille Cadette a dit…

Anna : De toute manière, moi je resterais en vie.
Je récupère l'héritage, j'empoche l'assurance-vie et j'apporte des oranges en prison pour le gamin quand c'est Noël.
Et toc, trop maligne.

anita a dit…

@Fille Cadette: et tu débrouilles avec les Euh...ménides!

epistyle a dit…

Excellent ! En voilà une bien futée fille cadette !

tippie a dit…

J'applaudis. Des deux mains. (C'est mieux avec deux mains)

J'adore ! (Le tout)