1.7.10

Deux choses sont infinies...*

Le truc le plus con de l'année. Et pourtant, l'épidémie de grippe fut un fertile terreau en âneries de choc.
Accrochez-vous c'est du lourd :
" Je suis d'accord pour l'achat d'un défibrillateur automatique externe par le Lycée, dit ce Proviseur, mais à condition qu'il soit réservé à celui-ci."

Donc, au lieu du logo, genre celui-ci

destiné à prévenir la population qu'on peut tenter de réanimer le pékin moyen qui vient de s'effondrer devant vous, ou, du moins, dans un rayon de 500m
je vais être forcée de proposer au prochain comité Hygiène et Sécurité un genre comme ça :

Et pour ceux qui me poseraient la question, non, il n'y a pas de défibrillateur de cerveau. Sinon, je vous jure que j'aurais tout tenté.





*L'Univers et la bêtise humaine. Encore pour l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue. (Einstein)

10 commentaires:

BC a dit…

J' ai un malaise sur le trottoir d' en face et tu me laisses cr**** ? OH !!! la chaleur actuelle aurait-elle déjà ramolli les cerveaux ?

anita a dit…

abéoui! pas de carte de cantine, pas de choc électrique. C'est comme ça.
(je te rassure, l'infirmière est bigoud, le premier qui l'empêche de prendre le DAE risque de s'en manger une!)

Pascal a dit…

Qu'il s'oppose à l'utilisation du DAE en cas de besoin... On arrivera peut-être à faire tenir son cas dans le 223-5 du Code Pénal?
Le fait d'entraver volontairement l'arrivée de secours destinés à faire échapper une personne à un péril imminent ou à combattre un sinistre présentant un danger pour la sécurité des personnes est puni de sept ans d'emprisonnement et de 100000 euros d'amende.

Anonyme a dit…

Bon, pour une qui avait pause je vous trouve plutôt en forme et ça fait bien plaisir!
Je m'apprêtais à devenir triste de ne plus vous lire, me voilà un peu rassérénée.
(comprends rien aux identités pour les commentaires, veux bien donner mon pseudo mais trouve pas comment!)
Une sorcière comme les autres

Yves a dit…

Je te promets que je n'irai pas attendre les lycéennes à la sortie de ton lycée.

Marianne a dit…

On est supposé apprendre aussi la solidarité dans les lycées ou ce n'est plus dans le programme non plus ? bel exemple de personne supposée transmettre des valeurs à de jeunes futurs citoyens . Il aurait été dommage de passer à côté d'un billet aussi pertinent . Longue vie à cet abruti avec ou sans défibrillateur.

anita a dit…

je vous avais dit que c'était du lourd... La prochaine fois, je demanderai si les parents d'élèves sont compris dans la communauté.
@Pascal : oui, ça ressort tout à fait de ce cadre. Heureusement, il y a très peu de chance pour que ça se produise. Cet individu a bien plus de chance d'être nocif dans son cadre de compétences que dans le mien.
Socière comme les autres : il faut crer un compte blogger, c'est l'emmerdant. Encore quelqu'un qui a décrété "je veux bien qu'il y ai t des commentaires, mais seulment pour les inscrits". Sinon, je crois qu'on peut y arriver avec OPEN ID

Tili_TousAutourDuMonde a dit…

J'ai failli pisser de rire dans ma culotte, faut pas faire ça, qui va me défibriler maintenant hein ?

Accent Grave a dit…

C'est ça l'utilisateur payeur!

Accent Grave

Oxygène a dit…

Décryptage : il ne veut pas que défibrillateur soit à la disposition des autres usagers du plateau sportif. Faudrait pas que le lycée, qui a du mal à joindre les deux bouts par ces temps de restriction, paye pour les autres. En ce sens, il a bien retenu les leçons du marchand de shampoings qui dirige l'Education nationale.